top of page

Même s'il s'agit techniquement d'un vin français (maintenant), l'histoire des vins de Sidi Brahim est intimement liée à la culture viticole algérienne et à l'esprit d'entreprise d'André Vigna. Datant de l'Antiquité, la culture de la vigne et la vinification en Afrique du Nord sont représentées dans une mosaïque du musée de Cherchell, représentant des vendangeurs foulant les raisins dans des cuves en pierre. À l'époque de l'Algérie française, les vignobles couvraient environ 350 000 hectares, produisant une récolte annuelle moyenne de 15 millions d'hectolitres. André Vigna, né à Alger en 1898, s'impose comme un négociant en vins de renom à cette époque.

Après ses études et son service militaire, André Vigna se lance dans le commerce du vin, travaillant d'abord dans la maison viticole de son beau-père avant de créer sa propre affaire en 1928. Les activités de Vigna consistent à sélectionner les meilleurs vins, notamment du Sahel, de la Mitidja et des vignobles de montagne renommés dans des régions comme Médéa et Miliana. C'est en 1930 que naît le vin emblématique Sidi Brahim sous la marque déposée Vigna. Le nom rend hommage à la bataille héroïque d'une poignée de chasseurs contre les troupes de l'émir Abd-el-Kader au marabout de Sidi Brahim en 1845.

La commercialisation de Sidi Brahim consistait initialement à acheminer le vin en demi-muids (fûts de 630 litres) vers des grossistes de France métropolitaine. Le début de la Seconde Guerre mondiale a réorienté l'attention vers le marché local, chaque commerçant algérien faisant la promotion de ses propres bouteilles, y compris Sidi Brahim. La guerre conduit également André Vigna à établir des stockages à Saint-Ouen en 1946 et à initier le projet d'un centre de stockage et d'embouteillage à Chalon-sur-Saône, en Bourgogne, inauguré en 1959. Après la guerre, Sidi Brahim prospère localement et à partir de 1963 Elle entre ensuite avec succès sur le marché de la grande distribution à travers de grands distributeurs comme Carrefour. Les fils d'André Vigna, Jacques et Philippe, ainsi que son gendre Claude Mercier, ont joué un rôle clé dans l'expansion de la marque. En 1970, l'usine de Chalon-sur-Saône embouteille entre 800 000 et 1 million de bouteilles de Sidi Brahim par mois, avec des ventes importantes en France et à l'export, marquant un chapitre triomphal dans la carrière d'André Vigna. André Vigna est décédé à Paris en 1978, laissant derrière lui un héritage de réussite entrepreneuriale et une passion pour les arts, notamment une collection distinguée de peintures orientalistes et un assortiment renommé de porcelaines de Meissen et de Vienne de style turc.

Sidi Brahim, I Drank You

115,00 €Prix
  • Taille de tirage: 20x30cm

    Edition limitée à 30 tirages par photo imprimé sur papier photo beaux-arts 310g. Chaque photo est imprimée avec un bord de 5cm, tamponnée au sec, signées et numérotées à la main.

bottom of page